• Beaulieunaturo

Tabagisme

Qu'est ce que le tabac


C'est une plante originaire d'Amérique dont les feuilles, une fois séchées, se consomment fumées sous forme de cigarettes, cigares, avec une pipe ou un narguilé, ou mâchées (chiquées) ou encore inhalées (prisées).


Le tabac est connu pour ses effets psychotropes (c'est à dire qui agit sur l'état du système nerveux).

Le terme psychotrope signifie littéralement « qui agit, qui donne une direction » (trope) « à l'esprit ou au comportement » (psycho).

La nicotine présente naturellement en quantité dans le tabac lui confère son caractère addictif car cette substance va directement agir sur le cerveau du fumeur (à peine quelques secondes pour passer des poumons dans le sang et donc dans le cerveau). Elle provoque une dépendance puissante associée à un effet anxiolytique et stimulant.


Si tout le monde s'accorde à dire que le tabac est rempli de produits toxiques qui sont libérés par la combustion, on sait moins qu'une partie de ces toxiques provient de la culture même de la plante et que d'autres sont volontairements ajoutés dans les produits comme la cigarette par les industries tabatières sous forme d'arôme, d'additifs ... comme les accélérateurs de combustion ou encore l'amoniac qui facilite la fixation et l'absorption de la nicotine pour en accroitre la dépendance.


Le mode de culture quant à lui, utilise des pesticides et des produits radioactifs afin d'augmenter la productivité. Ces produits se retrouvent ensuite dans les feuilles séchées et sont libérés lors de la combustion.


Celle-ci produit de nombreuses substances toxiques pour l’organisme, dont les goudrons qui se déposent sur les bronches, des gaz toxiques comme le monoxyde de carbone qui empêche l'oxygène de se fixer dans le sang et des métaux lourds (cadmium, mercure, plomb, …).

Au total, la fumée de cigarette recèle jusqu’à 4 000 composés chimiques, dont au moins 50 sont cancérigènes.

La nicotine, en elle même n’est pas cancérigène, ce sont les produits chimiques dégagés par la fumée de cigarette qui sont véritablement nocifs pour la santé.


Les risques


Les risques encourus d'une consommation active et même passive (tabagisme passif) sont nombreux :


- augmentation du nombres de cancers (poumons, fosses nasales, gorge, bouche, oesophage, pancréas, vessie ...)

- augmentation du nombres des maladies pulmonaires (emphysèmes, bronchites chroniques, BPCO...)

- augmentation du nombres des maladies cardiovasculaires (angine de poitrine, insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde, thrombose, accidents vasculaires cérébraux, obstruction des artères des membres inférieurs...) ; 


mais aussi une fragilité générale des systèmes liée à la présence de toxiques circulants dans le sang qui affectent le bon fonctionnement de l'ensemble de l'organisme.


L'hypoxie


Le monoxyde de carbone produit par le tabac prend la place de l'oxygène dans le sang.

Le monoxyde de carbone , gaz toxique formé lors de la combustion de la cigarette a  

la propriété de se fixer sur l’hémoglobine du globule rouge à la place de l’oxygène.


 Il en résulte un taux d’oxygène dans le sang et les organes qui baisse lorsque l’on fume, ce qui se ressent très rapidement en particulier à l’effort. 


Pour compenser ce manque d’oxygène, la fréquence cardiaque et la pression artérielle augmentent, demandant au cœur un travail complémentaire : ceci est en soit un facteur de risque cardio vasculaire complémentaire.


La mauvaise nouvelle, c’est qu’un fumeur ne récupère jamais l’intégralité de ses capacités respiratoires perdues. La bonne, c’est qu’elles arrêtent de se dégrader avec l’arrêt de la cigarette.


Comment arrêter ?


Si tout le monde aujourd'hui connait les méfaits du tabac il reste difficile de s'arrêter.


Ceci est du à la forte dépendance qui s'opère à des niveaux différents :

- au niveau physique (récepteurs nicotiniques sont activés en attente de la substance apportant bien être et apaisement),

- au niveau psychologique (liés aux émotions - la nicotine va activer la libération de dopamine)

- et au niveau comportemental (habitudes de vie directement associées au geste ; l'apéritif, le café, la pause ...).


La seule volonté peut bien souvent ne pas suffire c'est pourquoi il est important d'aborder les 3 axes de front pour une délivrance durable.


L'importance des thérapies vibratoires


La biorésonance a toute sa place dans le traitement des addictions.


La dépendance est liée à un dérèglement du circuit de la récompense qu'il est possible de corriger à l'aide du biofeedback. Le principal neurotransmetteur émis dans ce circuit est la dopamine mais d'autres sont aussi présents : le Gaba, la noradrénaline la sérotonine.


La réinformation cellulaire à l'aide d'un appareil de biorésonance et biofeedback comme le LIFE SYSTEM permet d'agir directement sur ces neurotransmetteurs venant renforcer les autres actions menées en parallèle (hygiène de vie, sport, équilibrage alimentaire, sophrologie, exercice de respiration ...)


C'est donc un outil complémentaire prépondérant dans la réussite du sevrage tabagique.


Prenez votre santé en main, mettez toutes les chances de votre côté pour un accompagnement efficace dans l'arrêt du tabac. 🙏




0 vue

© 2018 - 2020 par BeaulieuNaturo.

Créé avec Wix.com  

Mentions légales :