• Beaulieunaturo

Maladie de Raynaud

Qu'est ce que c'est ?




C'est un trouble de la circulation sanguine qui se caractérise par un resserrement brutal des vaisseaux. Les raisons sont muti factorielles : un choc thermique brutal, une émotion forte,... peuvent être à l'origine de cet arrêt momentané de la circulation sanguine qui touche essentiellmement les extrémités (doigts des mains et parfois des pieds).


Concrêtement, les parties touchées vont s'engourdir, devenir blanches voires bleues puis gonflées et rouges et générer des douleurs et fourmillements inconfortables. Ces symptômes vont s'installer pendant un laps de temps plus ou moins longs (entre quelques secondes et queques minutes).


Bénin la plupart du temps, cette maladie peut aussi (mais plus rarement) être le symptôme d'une maladie auto immune (la sclérodermie systémique), c'est pourquoi il est important de consulter un médecin pour poser un diagnostic.


Dans tous les cas, il est possible d'agir préventivement pour empécher la survenance, l'intensité ou la fréquence de ces troubles de la micro circulation car il n'existe pas de thérapeutique permettant une guérisson totale .


1- la chaleur

L'exposition au froid provoque une vasoconstriction des vaisseaux. Chez les personnes souffrant de la maladie de Raynaud, cette réaction naturelle du corps sera amplifiée voire accélérée. Il faut donc veiller à se protéger du froid sur l'ensemble du corps et pas uniquement sur les zones sensibles.

C'est donc bien tout le corps qui doit faire l'objet de la protection au froid mais aussi et surtout au vent qui peut être un point d'entrée dans le corps du froid.

On veille donc bien, non seulement, à porter des gants en hiver mais aussi à protéger son cou et ses épaules du petit vent du printemps ou de la climatisation des grands magasins.

Pensez aussi aux épices et aux plantes "réchauffantes" comme la cannelle de ceylan, ou le gingembre ou encore le piment. En infusion, décoction ou encore en hydrolat, elles peuvent apporter un véritable réconfort.

Par ailleurs, le sang doit circuler librement et ne pas être entravé. Il faut donc proscrire les vêtements trop serrés ou encore les ceintures trop ajustées.


2- la circulation sanguine

Le but est de l'activer au maximum.

Pour cela divers moyen : la phytothérapie en ingestion ou l’aromathérapie en massage ou encore alterner chaud et froid pour générer une réaction mécanique qui va accélérer, stimuler le débit sanguin.

Certaines plantes sont connues pour favoriser le drainage et la bonne circulation sanguine comme la vigne rouge, le marron d’inde, le gingko biloba ou encore l’hamamélis.

Sous forme de tisane ou en teinture mère on les retrouvent fréquemment dans les protocoles anti jambes-lourdes.

Les massages ou drainages lymphatiques pratiqués régulièrement permettront d’activer l’élimination des déchets et de stimuler le flux sanguin.

N’hésitez pas à utiliser des huiles essentielles dans votre complexe de massage comme celle de Cyprès toujours vert (ou Cyprès de provence) encore de Lentisque pistachier ou même de menthe poivrée (toujours en dilution dans une huile végétale de Calophylle Inophyle par exemple réputée pour son action tonique et protectrice du système circulatoire).

3 - L’hydratation

La déshydratation entraine un épaississement du sang qui, de fait, circule moins bien. Il est absolument nécessaire de s’hydrater régulièrement à l’aide d’eau plate ou de tisanes (chaudes ou froides), ou d’eau infusée (très gourmande et désaltérante) …


Eau

Privilégier les eaux de sources faiblement minéralisées pour ne pas surcharger vos reins (Volvic, Mont Calm, Mont Roucous …)

Boisson à éviter :

La Caféine ou encore l’alcool  : ces boissons resserrent les vaisseaux sanguins et entrainent de plus une désydratation.


4 - Le mouvement

Pratiquer une activité physique quotidienne est importante pour activer les fonctions du corps et stimuler la circulation et le drainage lymphatique.

Pratiquer 30 minutes de marcher par jour est une habitude bénéfique pour de nombreuses fonctions.

Quelques astuces pour augmenter son temps d'exercice sans sans rendre compte :

👉 Privilégier les escaliers en lieu et place de l'ascenseur dès que vous le pouvez.

👉 Si vous prenez les transports en commun : descendez un arrêt avant votre arrêt habituel pour effectuer le reste à pied.

👉 Si vous êtes en voiture : garer vous un peu plus loin que le lieu dans lequel vous vous rendez et effectuer le reste du trajet à pied.


A faire dans la journée (même au bureau) :

👉 Pointez vos orteils vers le bas, puis ramenez les vers vous plusieurs fois.

Donc une fois vous pointez, une fois vous enfoncez votre talon : cela permet d’activer les muscles et la circulation. Pour les mains, serrez vos poings très fort puis étendez vos doigts en les écartant rapidement 5 fois de suite.


5 - Et toujours ... la nutrition

Et oui c’est sans surprise que notre alimentation impacte notre santé.

Quelques pistes pour préserver notre circulation sanguine.

Privilégier la consommation régulière d’aliments


👉 riches en anti oxydants. Fruits et légumes

Ils protègent l’organisme et particulièrement les veines du stress oxydatif.


👉 favorisant la fluidité sanguine (sauf contre indication médicamenteux)

Ail, oignon, gingembre, curcuma, graines tournesol, baies de godji, olive..


👉 riches en omega 3

D'origine animale (comme les poissons) ou végétale (comme certaines huiles végétales ou encore les oléagineux)


6- La gestion du stress

Nous l’avons vu le stress, la contrariété, les émotions fortes peuvent provoquer l’apparition des symptômes de la maladie de Raynaud.


Au quotidien il faut donc veiller à contrôler notre niveau de stress.


Pour cela plusieurs pistes également. Certaines plantes peuvent vous aider à passer un moment particulier (stress, surcharge de travail, deuil, séparation …).

Les élixirs floraux auront également toute leur place dans une approche globale.


Enfin, pour une gestion au quotidien, pensez à la cohérence cardiaque, à la méditation ou encore tout simplement à la diffusion d’huile essentielle pour apaiser le mental et lâcher prise.

Nota

Certains facteurs peuvent être aggravant comme la consommation de tabac

Fumer régulièrement nuit à la vasomotricité des veines : celles-ci perdent en tonicité et ont plus de mal à se vasoconstricter, ce qui diminue le flux sanguin et entraine une mauvaise circulation sanguine.

La nicotine engendre un resserrement de petits vaisseaux ce qui augmente la pression sanguine. A terme le réseau capillaire sanguin souffre et se fragilise. Prenez soin de vous !

© 2018 - 2020 par BeaulieuNaturo.

Créé avec Wix.com  

Mentions légales :