• Beaulieunaturo

L'EAU

Mis à jour : mai 4


Inodore, incolore et sans saveur... et pourtant indispensable à la vie.


Premier besoin de l'homme et de la Nature ; nous devrions apporter une attention toute particulière à l'eau que nous consommons et pourtant ce n'est pas le cas.

Si nous savons qu'elle est vitale et bonne, dans son ensemble, pour notre santé, nous la consommons de façon indifférente, sans réellement savoir pourquoi nous choisissons telle ou telle forme.


Eau du robinet, eau minérale, eau de source, eau filtrée, eau dynamisée ... faites votre choix en conscience.


L'eau du robinet


L’eau potable distribuée au robinet est une invention récente qui, aujourd’hui encore, est loin d’être répandue dans le monde entier.

Cette facilité d'accès en fait le mode de consommation de l'eau le plus répandu. Mais est ce une eau de qualité ?


Sa composition peut être très différente d'une ville à l'autre. L'ARS (agence régionale de santé) publie régulièrement des données sur son niveau de qualité ville par ville.


Vérifier la qualité de l'eau de votre lieu de résidence :

https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/eau


La notion "d'eau potable" dépend de toute une série de paramètres : microbiolotiques (présence de bactéries), chimiques (présences de métaux) ... des seuils sont imposés pour chacun de ces paramètres. L'eau est dite potable si elle répond à la réglementation stricte dictée par le code de la santé publique.


Comment ça marche ?


L'eau est tout d'abord captée soit en surface soit de façon souterraine. Elle est ensuite acheminée vers une station de production d'eau potable ou elle va subir différents traitements :

- physique, naturel (différentes filtrations avec des tamis de tailles différentes, lit de sable ...)

- chimique pour une action sur les métaux lourds, les germes pathogènes à l'aide de d'ajout de produits pour clarifier l'eau et éliminer les particules en suspension.


L'eau est ensuite désinfectée avec un oxydant très puissant, l'ozone, pour détruire les bactéries restantes. L'eau est à ce stade potable mais une petite quantité de chlore(*) va encore être ajoutée afin d'assurer le maintien de sa qualité pendant son transport jusqu'au robinet.


L'eau du robinet est une ressource peu couteuse et facile d'accès. De nombreux controles assurent d'une qualité relative constante conforme aux normes sanitaires en vigueur.


(*) Outre son odeur caractéristique et son goût pas toujours très agréable, le chlore peut favoriser l'acidité du corps.

Par ailleurs, malgré les traitements décrits ci-dessus qui la rendent correcte sur le plan sanitaire, de nombreux composants chimiques ne sont pas totalement filtrés par les centrales et sont encore présents dans l'eau du robinet comme des résidus de médicaments potentiellement cancérigènes et perturbateurs endocriniens  (hormones des pillules contraceptives, antibiotiques, antidépresseurs ...), des nitrates(*), pesticides, hydrocarbures, nanoparticules... en fait autant de substances qui polluent les différents cours d'eau.


Nota: "Le nitrate en lui-même n'est pas toxique. C'est la transformation des nitrates en nitrites qui peut, potentiellement, avoir un impact négatif sur la santé. Dans le sang, la présence de ces nitrites peut en effet provoquer la formation de « méthémoglobine », une forme d'hémoglobine incapable de transporter l'oxygène" jusque dans les cellules.


L'eau embouteillée


Il existe deux types d'eau en bouteille : l'eau minérale et l'eau de source. Toutes deux proviennent de nappes d’eaux souterraines profondes et protégées de toute pollution d’origine humaine.

Elles sont naturellement pures et ne subissent aucun traitement de désinfection. Elles sont ainsi naturellement propres à la consommation humaine.


La différence majeure entre elles deux réside dans leur composition et leur teneur en minéraux et oligo éléments qui peut être variable dans le cas de l'eau de source alors que celle de l'eau minérale à la particularité de demeurer toujours stable.


Par ailleurs l'eau minérale n'est pas soumise à la même réglementation que l'eau du robinet ou l'eau de source en matière de potabilité.


Eau minérale


Selon les marques, on trouvera des teneurs en minéraux plus ou moins importantes (calcium, magnésium, fluor, sodium ...) . L'eau minérale doit être de nature à apporter, dans certains cas, ses propriétés, favorables à la santé.


On peut ainsi trouver des eaux minérales riches

👉 en calcium (Courmayeur (576 mg/l), Hépar (549 mg/l), Contrex (468 mg/l), Rozana (301 mg/l), Vittel (240 mg/l))

attention en cas de calculs rénaux


👉ou encore en magnésium (Rozana (160 mg/l), Hépar (119 mg/l), Badoit (80 mg/l)...)

attention aux risques de diarrhées et problèmes intestinaux


👉 en sodium St Yorre (1708 mg/l), Vichy Celestins (1172 mg/l), Rozana (493 mg/l)

attention en cas d'hypertension, d'insuffisante rénale ou artériel


Il est important de vérifier la teneur en résidu à sec inscrit sur la bouteille. Cette mention vous indique la quantité de minéraux (sodium, magnésium, sulfate, calcium,…) restants une fois que l’eau est évaporée.


Résidus à sec

supérieur à 1 500 mg / L, = eau riche en minéraux.

entre 500 et 1 500 mg / L, = eau moyennement minéralisée

Inférieur à 500 mg / L = eau faiblement minéralisée

Inférieur à 100 mg / L, = eau très faiblement minéralisée


Toutefois justement en raison de leur forte teneur en minéraux il n'est pas conseillé de faire un usage quotidien de l'eau minérale.


De manière générale, l’eau dite « minérale » doit être faiblement consommée. Les minéraux contenus dans ces types d’eau peuvent être intéressants, mais uniquement dans le cadre d’une utilisation exceptionnelle : pour réaliser une cure ou pallier une carence à un moment donné. Utilisées au quotidien, ces eaux ont tendance à surcharger les reins et ne permettent pas un bon drainage et une élimination efficace des toxines.


Eau de source


Sa composition n'est pas stable en terme de minéraux et d'oligo élements, elle dépend de la ntaure des sols traversés.

Les eaux de source sont généralement faiblement minéralisée et peuvent donc être consommée régulièrement.

Comme les eaux minérales elles ne subissent pas de désinfection et sont exempts de chlore, ce qui leur confère plutôt un goût neutre.


Le principal inconvénient (outre l'empreinte écologique), et qui est églament commun avec l'eau minérale réside dans le contenant qui est majoritairement en plastique. En effet, de petites particules de plastique peuvent migrer dans l'eau notamment lorsque les bouteilles sont soumises à la chaleur ou la lumière (stockage, transport).


Eau filtrée


Le principe est simple : l'eau du robinet est placée dans une carafe dotée d'un filtre permettant de réduire, chlore, métaux lourds et calcaire encore présents dans l'eau du robinet.


Ce filtre est généralement naturel, composé charbon actif en grains ou compressé, avec ou sans résine échangeuse d’ions.


Si les tests en laboratoire se sont rélévés positifs quant aux promesses annoncées par ce type de matériel, plusieurs études en situation, dans les foyers, ont révélé une contamination bactériologiques quasi systèmatique et donc in fine une dégradation de la qualité de l'eau consommée.


La conclusion de ces études est qu'il faut apporter une attention régulière et particulière à l'entretien de ces carafes afin de bénéficier de tous ces avantages sur la qualité de l'eau consommée. Il convient ainsi de :

👉 remplacer régulièrement la cartouche,

👉 conserver la carafe filtrante et son eau au réfrigérateur 

👉 consommer l’eau filtrée rapidement (sous 24h après filtration),


Par ailleurs je conseille de privilégier les carafes en verre plutôt qu'en plastique.


Eau dynamisée


Elle se base sur principe de la mémoire de l'eau ; c'est ce même principe qui intervient dans l'homéopathie (l'homéopathie introduit des doses infinitésimales de substances dans le coprs - ces produits sont parfois tellement dilués qu'ils ne comportent quasiment plus de principes actifs , leur efficacité relèverait uniquement du principe de la mémoire de l'eau).


L'eau conserverait ainsi les propriétés des sustances avec lesquelles elle aurait été en contact, même lorsque celles-ci ne s’y trouvent plus (après traitement de potabilité) d'ou l'intéret de la dynamiser pour la purifier énergétiquement parlant.


L'eau dynamisée aurait un effet positif sur l’hydratation et l’oxygénation des cellules de notre organisme (l'eau vivante libère plus d'oxygène).


S'il est difficile de lister de façon précise et exhaustive les effets d’une eau dynamisée sur l’organisme ; certaines expériences ont montré que les animaux allaient naturellement vers une eau dynamisée s’ils avaient le choix entre deux eaux différentes.


Comment dynaminer de l'eau


L'une des façons les plus courante et économique est de créer un vortex dans un sens puis dans l'autre (tourbillons très rapides qui modifient la structure de l'eau.) à l'aide d'une cuillière en bois.


Certains appareils permettent de créer mécaniquement ces tourbillons pour aérer l'eau dans un mouvement centripète.


En conclusion, je vous conseillerai pour une consommation régulière de privilégier les eaux de source (varier les marques) faiblement minéralisée (résidu à sec inférieur à 100mg/l avec un PH entre 6,5.et 7.  Idéalement pensez à dynamiser cette eau avant de la consommer.


Prenez soin de vous 🙏






© 2018 - 2020 par BeaulieuNaturo.

Créé avec Wix.com  

Mentions légales :